14 novembre Actualités

Pénurie d’électricité : comment réagir au risque de délestage ?

Nul besoin de vous en informer : nous risquons une pénurie d’électricité, cet hiver. Pour pallier le black-out, le gouvernement prévoit d’activer un plan de délestage en dernier recours. Mais en quoi consiste-t-il et que pouvez-vous faire, en tant que particulier ou entreprise, pour l’éviter et y faire face ?

Pourquoi un plan de délestage ?

Notre consommation en électricité est plus importante à la fin de l’automne et en hiver. Logique : l’éclairage et le chauffage fonctionnent à plein régime. Si la demande dans une région est trop importante, elle entraîne un déséquilibre important sur le réseau, ce qui peut provoquer un black-out, autrement dit une pénurie d’électricité généralisée dans le pays.

Le gouvernement a donc mis en place un plan de délestage face à cette éventualité. Concrètement, un certain nombre de postes à haute tension pourraient être coupés pour limiter le pic de consommation sur le réseau et la répartir sur plusieurs heures. Certaines communes feront dès lors face à une pénurie temporaire d’électricité. Comment savoir si vous risquez d’être concerné par le plan de délestage ? Rendez-vous sur le site web du SPF Économie.

Je suis un particulier : que puis-je faire contre la pénurie d’électricité ?

Un ménage peut difficilement prévenir la pénurie d’électricité. Il convient toutefois d’optimiser votre consommation, avec des appareils économes en électricité ou des éclairages LED, par exemple.

Les panneaux photovoltaïques : une mesure de prévention ?

Imaginons le pire scénario : le plan de délestage est mis en place. Votre maison est équipée de panneaux photovoltaïques avec ou sans batterie et vous pensez être prémuni contre la pénurie d’électricité ? Détrompez-vous : en cas de perte du réseau, la réglementation prévoit d’équiper ces systèmes d’un dispositif automatique de mise à l’arrêt pour éviter de réinjecter du courant sur le réseau. Une mesure qui garantit la sécurité du personnel intervenant sur le réseau de distribution.

Un groupe électrogène : la solution ?

Vous avez peut-être pensé à installer un groupe électrogène pour parer à la pénurie d’électricité... Une solution potentiellement très dangereuse. Le groupe électrogène doit, en effet, être absolument déconnecté de l’installation avant que le courant revienne sur le réseau. Dans le cas contraire, il peut prendre feu ! Faites donc toujours appel à professionnel, comme un électricien, pour l’installation : il prendra les mesures réglementaires nécessaires pour vous mettre à l’abri non seulement d’une coupure d’électricité, mais aussi d’un incendie.

Les alimentations redondantes sont, en outre, considérées comme une extension de l’installation électrique. Vous devez donc les faire contrôler par Vinçotte pour votre sécurité et celle de vos biens.

Je suis une entreprise : que puis-je faire contre la pénurie d’électricité ?

Pour éviter d’arriver au black-out, les entreprises peuvent prendre différentes mesures, notamment une bonne gestion de l’énergie. Un exemple ? Des systèmes de cogénération, qui permettent également de réduire la facture d’énergie.

Le meilleur conseil pour éviter les coupures, en toutes circonstances ? Équipez-vous d’une alimentation de secours pour préserver votre production ou pouvoir continuer votre business process, voire le mettre correctement à l’arrêt.

S’agissant toutefois d’une extension de l’installation électrique, elle doit être réalisée par des professionnels et contrôlée par Vinçotte.

Vinçotte : à votre service pour éviter la pénurie d’électricité

En tant qu’organisme de contrôle, Vinçotte met des collaborateurs compétents à votre disposition pour vous conseiller dans le cadre d’une étude de dimensionnement ou le choix d’une alimentation de secours, en partenariat avec des bureaux d’études ou des entreprises de construction.

N'attendez plus

Vous souhaitez en savoir plus ou faire appel à nos services ?

Contactez-nous ​>

Inscrivez-vous à notre newsletter et nous veillerons à vous tenir au courant !

S’inscrire