Projet Brabo : une collaboration harmonieuse entre Elia et Vinçotte

En traversant le tunnel de Liefkenshoek, vous ne pouvez pas les manquer ! Deux nouveaux pylônes électriques sont en pleine construction. Ces travaux s'inscrivent dans le cadre du projet Brabo, l’un des plus importants qu'Elia entreprend pour moderniser le réseau à haute tension au sein et autour du port d’Anvers. Vinçotte est en charge de toute la coordination de la sécurité de ce projet de chantier ambitieux.

Brabo : renforcement du réseau électrique belge

Le projet Brabo se compose de plusieurs sous-projets qui seront implémentés entre 2015 et 2020 et qui ont le même objectif : renforcer le réseau électrique belge. Ce projet est nécessaire pour l’approvisionnement en électricité de l'ensemble du pays mais mais aussi pour le développement économique du port d'Anvers. En plus de cela, Brabo renforce également les interconnexions électriques avec les Pays-Bas et l'Europe occidentale.

Brabo I, la modernisation de la ligne à haute tension entre Doel et Zandvliet, a été achevée en 2016. La phase suivante bat son plein. Il s'agit notamment du renouvellement et de la modernisation de la ligne à haute tension Zandvliet-Lillo-Liefkenshoek, également connue sous le nom de Brabo II. La ligne existante à 150 kV sera transformée en ligne à 380 kV, une « autoroute » de l'électricité. A Lillo, la ligne traversera l'Escaut. Afin de rendre cette travée possible et de permettre le passage de mégacontainers sur l'Escaut, Elia construit deux tout nouveaux pylônes. Ces pylônes de 192 mètres de haut seront non seulement plus hauts que les tours de refroidissement Doel de 170 mètres de haut, mais seront également les mâts les plus hauts du Benelux.

Vinçotte assure un haut niveau de sécurité

Vinçotte est responsable de la coordination complète de la sécurité sur le chantier dans le cadre du contrôle des chantiers temporaires et/ou mobiles (arrêté royal 2001). Grâce à leur expérience, les experts Vinçotte peuvent coordonner un grand nombre d'entrepreneurs, comme Aertssen et Herbosch-Kiere, et relever les défis importants posés par le site. Etant donné que les deux pylônes les plus hauts sont en partie érigés sur les rives de l'Escaut, les fondations sont construites sur un sous-sol moins stable, ce qui signifie que d'autres techniques doivent être appliquées. De plus, l'énorme hauteur des pylônes et de leurs câbles implique qu’ils attrapent beaucoup de vent, d'où la nécessité de créer une base en béton solide.

Tout au long du projet, les coordinateurs de Vinçotte organisent des réunions de chantier avec les différents entrepreneurs. De la même façon, ils se réunissent régulièrement pour superviser le projet et les travaux de rénovation nécessaires aux postes haute tension du port d'Anvers. Dans ce contexte, ils vérifient non seulement que les plans de sécurité et de santé et les analyses de risques sont conformes à la nature des travaux et aux exigences légales, mais aussi aux exigences spécifiques " Go for zero " imposées par le client Elia. De la même manière, ils contrôlent les interférences possibles entre les différents contractants. En tant qu'acteur permanent, Vinçotte assure une parfaite coopération afin de minimiser les risques de sécurité sur le chantier.

Une véritable culture de la sécurité

Vinçotte et Elia ont souvent travaillé ensemble dans le passé, comme lors des projets NemoLink et Stevin, et ce, en raison de leur objectif commun : l'optimisation de la culture de sécurité. Outre les exigences imposées par la loi, Elia a élaboré un guide "Go for Zero" contenant des mesures de sécurité additionnelles pour prévenir les accidents du travail. En tant qu'entreprise spécialisée dans la garantie de sécurité, Vinçotte ne peut qu'encourager cela !

Vous souhaitez plus d'informations sur nos services ?

CONTACT >>>

Inscrivez-vous à notre newsletter et nous veillerons à vous tenir au courant !

S’inscrire