03 octobre Projets

Vinçotte harmonise les contrôles pour Nemo Link

L’interconnexion Nemo Link, longue de 140 kilomètres, relie la Belgique et la Grande-Bretagne par des câbles électriques souterrains et sous-marins. Assurer le transport et la conversion fluides de l’électricité exige cependant une infrastructure technique complexe et très spécifique. Les ingénieurs de Vinçotte ont contrôlé tant l’installation technique que la stabilité, l’étanchéité et la résistance au vent des bâtiments situés sur le territoire belge. Résultat : le maître d’ouvrage est désormais certain que tout est conforme aux normes belges et européennes.

Une infrastructure technique sous tension

Ce projet est unique en ce sens que le courant alternatif à haute tension est converti en courant continu par les convertisseurs CCHT situés sur terre, en vue de son acheminement via le câble sous-marin. Ensuite, ce courant est à son tour converti en une tension plus basse. Techniquement, il s’agit d’une opération très complexe, qui nécessite un contrôle très pointu et professionnel, tant au niveau de l’installation technique que de l’infrastructure des bâtiments. Ce contrôle technique était réparti en quatre volets.

Dans un premier temps, c’est toute l’électricitéqui a été contrôlée : inspection des tableaux de distribution, de l’éclairage (de secours), du câblage, de l’installation paratonnerre ainsi que des cabines à haute et basse tension. L’aspect HVAC a également été passé au crible, comme le fonctionnement de la ventilation, du refroidissement et des pompes à chaleur. Le troisième volet prévoyait la vérification des installations sanitaires. Vinçotte a notamment contrôlé la distribution d’eau chaude et d’eau froide dans les douches, l’évacuation de la chaleur des locaux techniques et la récupération des eaux pluviales. Enfin, la protection générale contre l’incendie n’a pas été négligée, faisant l’objet d’un contrôle à la fois actif et passif. Un contrôle passif consiste à vérifier le fonctionnement des portes coupe-feu, la compartimentation des bâtiments, etc. Pour le contrôle actif, un test incendie a été effectué afin de vérifier à la fois la détection d’incendie et l’extinction à gaz dans les locaux à risque. Ainsi, les experts sont assurés de la mise en place et du bon déroulement des procédures appropriées.

La stabilité, l’étanchéité et la résistance au vent sous contrôle

Tout maître d’ouvrage qui veut contracter une assurance responsabilité décennale doit faire vérifier et approuver la stabilité des bâtiments par un organisme de contrôle indépendant agréé. Ici encore, Nemo Link a fait appel à l’expertise de Vinçotte. Pour vérifier la stabilité des stations de conversion, bureaux, locaux techniques, etc., l’expert de Vinçotte a réalisé un contrôle technique mais aussi pratique.

Le contrôle théorique couvrait les aspects suivants :

  • examen de tous les plans et documents relatifs au gros œuvre fermé ;
  • vérification des calculs de stabilité ;
  • contrôle du respect intégral des normes belges et européennes au niveau des plans de conception.

À l’issue de ces contrôles, l’ingénieur de Vinçotte a vérifié si tout était également réalisé selon les normes en vigueur sur le chantier. Il a ainsi contrôlé la maçonnerie, les sols, la pose de l’armature, etc.

Le même expert Vinçotte a ensuite contrôlé l’étanchéité et la résistance au vent des fenêtres, toitures, etc. des bâtiments.

En règle

Une fois ces contrôles extensifs terminés, l’expert de Vinçotte a remis au client un rapport final détaillé établissant que la construction dans son ensemble répondait aux normes en vigueur. Sur cette base, le maître d’ouvrage peut donc demander une assurance responsabilité décennale.


Une seule société pour tous les contrôles


De l’avis de Nemo Link, travailler avec Vinçotte offrait le scénario idéal, car cela a permis de grouper tous les contrôles. En effet, un seul expert s’est chargé de toutes les inspections de A à Z. Il a contrôlé les plans pendant la phase de démarrage et mené les inspections sur le chantier lors de la phase finale. Grâce à sa grande implication dans le projet, il a pu dresser une liste exhaustive des éventuels points à risque des bâtiments, ce qui lui a permis ensuite d’effectuer des contrôles très ciblés. Grâce à l’expérience et à la polyvalence des connaissances de cet expert, le client est désormais assuré que tout est parfaitement sous contrôle.

Des contrôles… et bien plus

Vinçotte n’effectue pas que des contrôles. Pendant les travaux de Nemo Link, Elia lui a également demandé conseil sur des questions ou problèmes qui ne relevaient pas du champ spécifique de sa mission. Par exemple, à un moment donné, des problèmes se sont posés au niveau d’une voirie située en dehors du chantier. Vinçotte étant une entreprise pluridisciplinaire, ses experts ont aussitôt pu appréhender la situation. Notre équipe peut en effet vous aider dans tous les domaines, quelle que soit la technique utilisée. Et ce, à tout moment, que ce soit pendant la phase de conception ou sur le chantier.

Pour tout savoir sur l’interconnexion Nemo Link

Lisez l’article suivant >>>

Inscrivez-vous à notre newsletter et nous veillerons à vous tenir au courant !

S’inscrire