10 décembre Projets

EDF et Vinçotte, un contrôle CND avancé jusque dans le cœur

Contrôler des alternateurs de centrales nucléaires

EDF est l’un des plus grands producteurs d’électricité au monde. Chaque jour, des millions d’entreprises et de consommateurs font appel à EDF pour leur électricité. Pour garantir l’approvisionnement, EDF s’adresse à Vinçotte pour l’aider à contrôler une des parties les plus critiques des alternateurs de centrales nucléaires. 

Ringfox : contrôle automatisé par ultrasons des frettes

Depuis de nombreuses années, le contrôle par ultrasons et le contrôle automatisé par ultrasons constituent une spécialité de Vinçotte. Depuis la construction des centrales nucléaires en Belgique, l’entreprise a sans cesse étendu et approfondi ses connaissances. « Vinçotte est l’un des partenaires d’EDF sur le plan des Contrôles non destructifs (CND), » explique Grégory, Commercial Manager CND chez Vinçotte. « Nous contrôlons les frettes des alternateurs à l’aide de contrôles automatisés par ultrasons. Ce système est également appelé Ringfox car il a été développé spécialement pour cette application. »

La collaboration entre EDF et Vinçotte a débuté en 2004. « L’offre de Vinçotte répond le mieux à nos besoins », indique Olivier Gourdin, pilote d’activités chez EDF-CEIDRE (équivalent de l’Organisme de Contrôle Agréé en Belgique).

« Ils possèdent en outre une grande expérience et une réputation méritée sur le plan des contrôles CND en général et des contrôles par ultrasons en particulier. Vinçotte a mis au point le système de contrôle complet de A à Z. Ils possèdent vraiment une connaissance globale – ils réalisent la conceptualisation, fabriquent leurs propres machines... Bref, ils sont extrêmement qualifiés et connaissent leurs procédures à fond. Nous apprécions beaucoup ces aspects. » 

"Une inspection a toujours pour but de collaborer et de marquer un progrès."

- Olivier Gourdin,
pilote d’activités chez EDF-CEIDRE 

Le rôle clé de Vinçotte chez EDF

« EDF nous a confié le contrôle des centrales nucléaires et nous devons prouver en fait que nous sommes qualifiés », précise Grégory. « En d’autres mots, démontrer que nous disposons de la compétence technique et que nous sommes en mesure d’intervenir dans toutes les centrales classiques et nucléaires d’EDF dans le monde entier. » EDF contrôle aussi avec soin si ses fournisseurs de services répondent aux critères imposés et si les résultats soumis ne comportent pas d’erreurs et sont interprétés correctement. Début février 2014, EDF a mené un audit à l’initiative de Vinçotte. « Ils nous ont demandé d’effectuer une requalification de leur système Ringfox », explique Olivier. « Ce système est totalement nouveau pour nous, et cet audit nous a donné l’occasion de cartographier ce système et sa performance, de découvrir le fonctionnement interne de l’entreprise et d’échanger des expériences à propos du contrôle et de notre collaboration. »

« Le système Ringfox est actuellement le seul système qualifié pour le contrôle des frettes chez EDF », relève Grégory avec une certaine fierté. « Lors de la dernière consultation, il y avait quinze sociétés candidates, mais Vinçotte est jusqu’ici le seul fournisseur qui a réussi à se qualifier pour ce genre de contrôle. » 

"Nous possédons une expertise et une expérience énormes dans ce domaine, ce qui nous permet également de mener un véritable dialogue et d’instaurer un partenariat."

- Grégory Gourdin,
Commercial Manager NDO chez Vinçotte 

La transparence, le cœur d’une collaboration innovante

« Ce qui m’a surtout frappé chez Vinçotte est leur transparence vis-à-vis d’EDF », remarque Olivier. « C’est une véritable plus-value de pouvoir collaborer avec un fournisseur de services qui est très ouvert, qui répond à nos question et qui est toujours disponible. Chez nous, on peut parler en termes de collaboration, bien plus que d’inspection. »

« Nous possédons une expertise et une expérience énormes dans ce domaine, ce qui nous permet également de mener un véritable dialogue et d’instaurer un partenariat avec EDF », affirme Grégory. « Notre département ‘innovation et développement’ recherche toujours les techniques CND les plus modernes, qui nous permettent d’optimiser sans cesse nos procédures. » Olivier complète : « Une inspection a toujours pour but de collaborer et de marquer un progrès. Si nous voyons que tout va bien, c’est parfait. Si ce n’est pas le cas, nous sommes là pour aider et faire en sortie que tout finit par bien marcher. » 

EDF

  • Siège central : France

  • Nombre de collaborateurs : 159.740 dans le monde

  • Clients : 39,3 millions dans le monde

  • Budget R&D : 523 millions d’euros 

Inscrivez-vous à notre newsletter et nous veillerons à vous tenir au courant !

S’inscrire