20 janvier Projets

ArcelorMittal et Vinçotte: un concept unique en matière de lutte contre les explosions

Partenaires dans le domaine de la protection contre les explosions

AMDS Benelux et Vinçotte ont développé conjointement un concept unique visant à lutter contre les risques d’explosion et à respecter la législation européenne ATEX. 

Lutte contre les risques d’explosion

Un audit externe OHSAS 18001 effectué chez ArcelorMittal Distribution Solutions (AMDS) Benelux avait révélé une différence d’interprétation concernant l’application de la réglementation ATEX. Plus spécifiquement, l’auditeur était d’avis que la réglementation imposait l’intervention d’un expert ATEX. La directive ATEX est applicable à tous les endroits où il existe un risque d’explosion - dès lors, également à tous les sites AMDS. Le risque d’explosion réel est déterminé sur la base du risque d’allumage combiné à la présence de gaz, de vapeurs, de brouillards et de poussières inflammables. Avec le Règlement général sur les Installations électriques (RGIE), les directives sociales et économiques européennes relatives à l’ATEX (respectivement directives ATEX 95 et ATEX 137) constituent la base légale pour les atmosphères explosives dans notre pays. L’évaluation correcte des risques d’explosion est par conséquent cruciale. C’est pourquoi AMDS Benelux a demandé conseil à Vinçotte. « Vinçotte est un organisme notifié en Europe et, de surcroît, la seule en Belgique pouvant se prévaloir d’une expertise approfondie en ATEX », explique Johan Van Der Schueren, Conseiller en Prévention et coordinateur SSE chez AMDS Benelux. C’est pourquoi nous nous sommes adressés à eux. »

Concrètement, il a été décidé de visiter deux sites, plus précisément Disteel à Wondelgem et EPS à Geel, et de dresser une checklist sur la base de ces visites pilotes. Dans ce cadre, AMDS Benelux a bénéficié du soutien professionnel d’Erwin Delrue, Lead Project Engineer et spécialiste ATEX chez Vinçotte. « Cette checklist avait pour objectif de dresser un inventaire des risques d’explosion éventuels, en d’autres termes des activités et des produits qui pourraient entraîner une explosion », explique Johan. « Lorsque cette checklist fut complète et utilisable, nous l’avons envoyée à tous les sites Proximity et Steel Service Centers (SSC) en Belgique et aux Pays-Bas. »

Mesures techniques et organisationnelles

Sur la base de la checklist, Erwin a effectué un inventaire et une analyse des risques, et rédigé un document relatif à la protection contre les explosions qui stipule notamment quelles techniques et/ou mesures organisationnelles sont requises pour garantir la protection contre les explosions. « Lorsque certains risques d’explosion sont présents dans une entreprise, celle-ci doit se demander : luttons-nous suffisamment contre ces risques pour protéger nos travailleurs, notre infrastructure et nos machines ? Des mesures s’imposent-elles et si oui, lesquelles », explique Erwin. « Vous devez soupeser les risques et imposer des mesures en fonction des risques réels, mais ne pas aller au-delà des mesures nécessaires non plus. Il est en outre possible que vous souhaitiez corriger une mesure donnée après un an et l’établir différemment sur la base de l’expérience ». Dans cette optique, il est essentiel que les documents relatifs à la protection contre les explosions soient rédigés de la manière la plus pratique, la plus réaliste et la plus dynamique possible. 

“Il faut tenir compte du fait que le personnel dans l’entreprise ne connaît pas la législation ATEX et est souvent inconscient des risques qu’il encourt.

- Erwin Delrue, 
spécialiste ATEX Vinçotte 

Simplicité et efficacité

La première étape est toujours la prise de conscience des risques. Ce n’est qu’après que vous allez prendre des mesures pour lutter contre ces risques. « Il faut tenir compte du fait que le personnel dans l’entreprise ne connaît pas la législation ATEX et est souvent inconscient des risques qu’il encourt. Il faut alors expliquer de manière acceptable et compréhensible à ces gens quels sont les risques et ce qu’il convient de faire. » « Les résultats furent très faciles à mettre en œuvre, et ce également pour les non- spécialistes, confirme Johan. Nos travailleurs ont été directement impliqués et le projet a été accueilli très positivement par tout un chacun. Cerise sur le gâteau : nous avons par la suite fait un nouvel audit externe et l’auditeur nous a félicités pour nos résultats exceptionnels. » 

ArcelorMittal Distribution Solutions

  • Lieu: 400 établissements dans plus de 30 pays

  • Nombre de collaborateurs: 17.000

  • 200.000 clients actifs

  • 12 Mt d’acier traité ou distribué de par le monde

  • Services réalisés par Vinçotte chez AMDS: Amiante, certification, inspections électricité, inspections appareils de levage, études du sol & expertises,... 

Inscrivez-vous à notre newsletter et nous veillerons à vous tenir au courant !

S’inscrire