16 janvier Actualités , Projets

L’Arc Majeur : John Cockerill et Vinçotte à un niveau mondial

Lorsque vous parcourrez l'E411 entre Namur et Arlon fin 2019, vous ne pourrez pas la manquer. La gigantesque œuvre d’art en métal Arc Majeur conçue par l'artiste français Bernard Venet et fabriquée dans les ateliers de John Cockerill à Seraing. Avec ses 60 mètres, il s'agira de la sculpture en acier corten la plus haute du monde. Pour une œuvre d’une telle envergure mondiale, c’est avec enthousiasme que Vinçotte apporte son vaste savoir-faire.


L’Arc Majeur en cadeau

L’Arc Majeur se compose de deux grands arcs vénitiens et pèse pas moins de 250 tonnes. L'œuvre prendra place à Lavaux-Sainte-Anne le long de l'autoroute E411. John Cockerill, l’entreprise de construction internationale qui a fêté ses 200 ans d’existence l’année dernière, a décidé de réaliser cet ouvrage en guise de cadeau pour la Wallonie. C’est une façon de commémorer l’arrivée de John Cockerill à Seraing en 1817. Cet homme a en effet joué un rôle décisif dans la mécanisation de l’industrie européenne. Aussi bien en termes de construction que de fondation, cet ouvrage est un défi majeur. Un défi qui n’effraie pas Vinçotte.

La technique Phased Array permet de garantir l'intégrité des soudures

John Cockerill a fait appel à Vinçotte pour contrôler les soudures conformément à la nouvelle norme ISO 13588. Cette norme spécifie l'utilisation de la technique appelée « Phased Array ». Dans le domaine des contrôles par ultrasons, cette technique avancée qui s'apparente à une échographie médicale, permet d'améliorer la qualité et la simplicité des contrôles. La technique Phased Array est fréquemment utilisée pour remplacer la radiographie courante. Depuis des décennies déjà, Vinçotte est expert en recherche de défauts dans le domaine du soudage à l'aide du contrôle non destructif (CND). Dans le cas de la technique Phased Array, les ultrasons sont émis à l’aide d’un palpeur placé à côté du volume de la soudure.

En outre, cette technique est le moyen par excellence de détecter des défauts dans le volume de la soudure. Les contrôles de soudure s’effectuent dans un premier temps lors du prémontage sur le site de Seraing et ensuite sur site, lors de l’installation de l'œuvre. L’objectif ? Vérifier si le processus de soudage a été correctement effectué et dès lors si la soudure est acceptable et présente toutes les caractéristiques d’intégrité requises.

De l’art en toute sécurité

Lorsque des défauts sont générés lors du processus de soudage, l'action mécanique du vent, par exemple, est susceptible de provoquer des fissures au niveau des soudures, avec toutes les conséquences désastreuses que cela pourrait impliquer. Vinçotte évite ces situations en effectuant des contrôles minutieux qui permettent de détecter immédiatement la moindre indication de défaut et le cas échéant, de les réparer. Grâce à Vinçotte, vous pourrez donc bientôt rouler le long de l'œuvre d’art l’esprit tranquille !

Lisez aussi : Arc Majeur : Vinçotte, partenaire des projets de grande envergure

Vous souhaitez de plus amples informations à propos des contrôles de soudure ou plus spécifiquement à propos de la technique Phased Array ? Consultez le leader du marché en CND avancé !

Examen par ultrasons >>

Inscrivez-vous à notre newsletter et nous veillerons à vous tenir au courant !

S’inscrire