28 avril Média , Solutions , Corona

Savitas: Des codes QR sociaux comme solution pour lutter contre la propagation du coronavirus sur le lieu de travail tout en respectant la vie privée

Communiqué de presse 28/04/20 - L’entreprise de certification Vinçotte et la start-up Esoptra veulent endiguer la propagation du coronavirus lors du déconfinement, non pas à l’aide d’une application ou des “enquêteurs corona” mais avec des codes QR. Les services externes pour la prévention et la protection au travail Mensura et Attentia ainsi que le centre de connaissances pour la sécurité sociétale Vias ont décidé de participer à ce projet social en raison de son caractère préventif et non obligatoire.

Le système QR, baptisé SAVITAS, pourra être utilisé immédiatement par tous les travailleurs belges puisqu’il leur suffira de scanner le code avec leur téléphone, sans risquer de mettre en péril la confidentialité de leurs données.

L'introduction des applications corona comme dans d'autres pays, semble être un défi d’ici le redémarrage du marché du travail belge. De plus, ils utilisent souvent des données ré-identifiables, ce qui soulève des questions de respect de la vie privée. Des innovations sociales comme des codes QR, que les travailleurs pourront décider ou non de scanner, peuvent eux certainement apporter une solution respectueuse de la vie privée, selon les experts et prévenir un nouveau confinement. C’est pourquoi Vinçotte soutient le système QR SAVITAS ou Scoped Anonymous Viral Infection Tracing At Scale, développé par Esoptra.

Soutenus par Mensura, Attentia et Vias

Soutenus par les conseillers en prévention Mensura et Attentia ainsi que le centre de connaissances pour la sécurité sociétale Vias, Vinçotte et Esoptra espèrent créer un environnement de travail sain lors du déconfinement.

« SAVITAS n’est pas une application ; nos codes QR ne peuvent en aucun cas être reliés à des données sensibles à la protection de la vie privée, et les entreprises ne peuvent en aucun cas tracer ou utiliser le data. Nous n'utilisons pas de signaux GPS, ni Bluetooth, ni aucune autre donnée ; cependant nous pouvons ensuite facilement informer les utilisateurs des différents appareils qui ont scanné le même code QR à peu près au même moment s’il y avait eu un risque. »

Alexander Carpentier, CEO de la start-up Esoptra

« Lorsqu’un travailleur est testé positif au Covid-19, il peut avertir SAVITAS, après autorisation médicale, qu’il est malade. Les collègues qui auront scanné le même code QR autour d’un même moment recevront alors une notification les avertissant qu’il est possible qu’ils soient également contaminés, qu’ils doivent s’isoler et consulter un médecin pour éviter toute contamination future. Cette notification leur parviendra lorsqu’ils scanneront volontairement à nouveau l’un de nos codes QR ou lorsqu’ils iront sur le site web. »

Michel Vandegard, Executive Vice President de Vinçotte

Un soutien important des acteurs économiques

Un atout majeur de SAVITAS est la démarche sociale et volontaire du système. C’est aussi la raison pour laquelle Mensura, Attentia et Vias soutiennent cette solution proposée par Vinçotte et Esoptra. L’université d’Anvers apporte également un soutien académique à l'initiative. Un solide conseil consultatif pluridisciplinaire, comprenant entre autres le Dr Pierre Van Damme, professeur d'épidémiologie, le Dr Elke Van Hoof, professeur de psychologie clinique et Ruben Roex, un avocat-partenaire du cabinet juridique spécialisé en respect de la vie privée Timelex définira les grandes lignes scientifiques, sociales et juridiques du projet.

« Pour les entreprises, le système est un complément numérique aux règles de base (se laver les mains, garder ses distances, mettre un masque de protection). Les travailleurs peuvent choisir librement de scanner ou non les codes QR, mais y ont tout intérêt. En tant que société et économie, nous devons procéder préventivement pour continuer à aplanir la courbe de l’épidémie. Ce n’est qu’en procédant de la sorte que nous pourrons éviter toute nouvelle mesure de confinement. Scanner les codes QR au début d'une réunion au lieu de se serrer la main, peut en faire partie. »

Dr. Gretel Schrijvers, Directeur Général de Mensura

« Des solutions telles que celle d'Esoptra sont essentielles pour empêcher la propagation de Covid-19 et pour aplatir la courbe. La solution d'Esoptra réduit la crainte d'infection d'un employé, lui rappelle constamment de garder ses distances, et lorsque cela n'est pas possible, l'employé sait que les codes QR peuvent être utilisés pour signaler une éventuelle infection tout en respectant la vie privée. Les employeurs peuvent alors prendre les mesures appropriées pour éviter toute nouvelle contamination sur le lieu de travail.»

Edelhart Kempeneers, directeur médical et Stijn Verstraete directeur Innovation et Digitalisation chez Attentia

"Notre enquête sur le soutien public aux nouvelles techniques de sécurité montrent que les Belges sont ouverts à l'introduction de nouvelles techniques dans leur vie quotidienne. Toutefois, il est essentiel que les nouvelles technologies traitent de nos droits (tels que la vie privée) de manière sûre et respectueuse. Ce principe reste également valable lorsque l'on parle de la lutte contre COVID-19. Avec les QR codes sociaux, Vinçotte et Esoptra placent le libre choix du salarié au centre. Vias veut aider à soutenir cette idée.”

Arne Dormaels, directeur de la sécurité et de la prévention de l'Institut Vias

Vinçotte et Esoptra ont démarré la phase de test. Le système devrait être entièrement opérationnel d’ici à ce que nous soyons autorisés à retourner dans les entreprises.

Éviter un lockdown de votre entreprise

Ce n'est que lorsque vous pouvez isoler assez rapidement tous ceux qui ont été en contact avec une personne infectée par le COVID-19 que vous avez une chance de prévenir une infection généralisée au sein de votre entreprise et un éventuel verrouillage de votre entreprise.

COMMANDEZ ICI >

Inscrivez-vous à notre newsletter et nous veillerons à vous tenir au courant !

S’inscrire